Quelles chances pour la Suisse de remporter le match Suisse – France dans le cadre du 1er tour de la Coupe du Monde 2014 ?

Dans le Groupe E de la Coupe du Monde 2014 la Suisse (8ème au classement Fifa) est certainement l’adversaire le plus coriace que les Bleus (seulement 19ème) devront affronter. Ce sera le Vendredi 20 Juin 2014 à Salvador. Voyons si nos voisins helvètes sont une réelle menace pour l’Équipe de France sur leur  route vers les 8ème de finale au Brésil ?

Pariez sur la France au PMU sur le match Suisse – France de la Coupe du Monde 2014

Les cotes de la France et de la Suisse au PMU pour le match Suisse – France de la Coupe du Monde 2014

Les cotes de la France et de la Suisse au PMU pour le Suisse–France de la Coupe du Monde

La Nati (équipe de foot Suisse) peut-elle faire chuter l’EDF ?

Tout d’abord, la Suisse n’est pas étrangère à la Coupe du Monde, puisque la cuvée 2014 verra la 10éme participation de notre voisin transalpin à cette grande messe du football mondial. Sur les 9 participations précédentes, les suisses ont réussi à accéder à la phase finale à 3 reprises seulement, en 1934, 1938, 1954, et , à chaque fois, ils ont été éliminés en quarts de finale.

Pour la compétition qui s’annonce en terres brésiliennes, les joueurs d’Ottmar Hitzfeld (l’entraineur allemand) sont d’un très bon acabit, avec pléthores de remplaçants à tous les postes.

Le seul point de vulnérabilité, c’est l’attaque avec des statistiques préoccupantes: Mario Gavranovic (FC Zurich) n’a scoré que 4 fois en 8 sélections, Haris Seferovic (l’attaquant de la Real sociedad) n’a marqué qu’une fois en 6 sélections et Admir Mehmedi (FC Fribourg) 1 fois en 12 capes. Quant à Josip Drmic (FC Nuremberg), il n’a encore jamais touché les filets.

Côté défense, la situation est toute autre, à commencer par les gardiens de buts avec 2 portiers de talent Diego Benaglio (VfL Wolfsburg ) et Yann Sommer(FC Bâle), portiers qui n’ont rien à envier à nos figures nationales: Hugo Lloris et Steve Mandada.

Si on parle des latéraux, on trouve également du beau monde avec les Wölfe (à gauche) et Stephan Lichtsteiner (à droite), le joueur de la Juve.

En milieu de terrain, pas moins de 3 joueurs évoluent au SS Napoli : Valon Behrami, Gökhan Inler, ou encore Blerim Džemaili.  A cela il faut rajouter le talentueux Xherdan Shaqiri qui joue au Bayern avec Riberi, ou encore Granit Xhaka  qui évolue au Borussia Mönchengladbach.

Bref, l’ancien coach du Borussia et du Bayern n’aura pas de difficultés pour faire sa liste des 23 participants suisse pour le Brésil.

Seul problème, le manque d’expérience récente dans ce type de compétition à très haut niveau. Parmi les joueurs de la Nati, seulement 4 vétérans de l’Afrique du Sud devraient être du voyage pour Rio : il s’agit de Lichtsteiner, d’Inler, de Benaglio et de Steve von Bergen. Cela fait bien peu pour encadrer une équipe de jeunes talents

Attention à l’entrée en matière de cette équipe helvète: nous avons encore tous en mémoire le premier match de la Nati qui avait réalisé l’exploit de battre l’Espagne en 2010 lors de son premier match. Il est vrai que la suite avait nettement moins impressionnante avec un défaite contre le Chili et ….un match nul contre le Honduras.

Mais nous nous rassurerons en voyant que, cette fois,  c’est l’Équateur qui fera les frais de cette première rencontre contre les Suisses: ce sera le Dimanche 15 Juin à Brasília.

Quant à l’équipe de France, après un échauffement contre le Honduras à Porto Alegre ce même jour, elle attendra le Vendredi 20 Juin pour rencontrer son voisin transalpin.

Alors, faut-il miser sur la Nati  lors du match France – Suisse ? Nous ne le croyons pas et nous pensons que l’EDF s’imposera sur le score de 1 à 0.

En pariant 100 €, vous pouvez espérer gagner 200€, la cote de la France étant de 2 au PMU

Dans tous les cas, nul doute que ce match France – Suisse sera le tournant du Groupe E et donnera la clé au vainqueur pour l’accès aux 1/8ème de finales.