C’est quoi l’Equateur ? Les atouts et les faiblesses de la Tri pour la Coupe du Monde 2014

En finissant 4éme de la zone Amsud, devant l’Uruguay de Cavani, l’Equateur va, pour le 3éme fois de son histoire accéder à une phase finale de la Coupe du Monde. La rencontre de la Tri avec les Bleus interviendra le 25 Juin 2014 à Rio. Mais voyons tout d’abord ce que sont ces équatoriens ?

[geocode id=31]

C’est ou l’Equateur ? Qui sont les Equatoriens ?

Peuplé de 15 millions d’habitants (soit 2 fois plus que le Honduras) l’Equateur est un petit pays d’Amérique du Sud, bordé par l’Océan Pacifique à l’Ouest, par le Pérou au Sud et par la Colombie au Nord. Il comporte un archipel volcanique célèbre inscrit au patrimoine de l’humanité pour sa biodiversité: les îles Galápagos situées à un millier de km de sa côte Ouest.

Traversé par la Cordillère des Andes du Nord au Sud, l’Équateur n’en est pas moins bien irrigué: il présente en effet la particularité d’être le pays au monde ayant le plus de rivières par kilomètres carré, cela étant dû, entre autre, à sa position géographique à cheval sur la ligne de l’équateur.

Historiquement catholique, l’Équateur dispose d’une population très jeune (25 ans de moyenne d’âge) et très cosmopolite suite à des vagues d’immigration successives. La langue officielle est l’Espagnol, mais on trouve également le Kichwa parlé par les indigènes de la Sierra et le Shuar parlé par la confédération des Shuars d’Amazonie.

Concernant la monnaie nationale, les Equatoriens ont abandonnés le Sucre en 2000 pour adopter, non sans mal,  le Dollar américain. La capitale est Quito et la plus grande ville se nomme Guayaquil, un des plus grands ports d’Amérique du sud.

L’économie équatorienne repose sur la culture de la banane, l’Équateur en étant le 1er exportateur mondial et sur le cacao (7éme producteur mondial). Enfin ses ressources en pétrole sont importantes et le tourisme se développe.

Divisé en 24 provinces (l’une d’entre elles étant les îles Galápagos), l’Équateur a acquis son indépendance de l’Espagne le 24 Mai 1822 en se ralliant à la Grande Colombie, puis en 1830 en devenant une Nation autonome.

Son histoire post coloniale a été marquée par de nombreuses dictatures militaires jusqu’en 1979 ou la démocratie a été rétablie. Néanmoins, il s’en est suivi de nombreuses instabilités politiques avec, en particulier la démission, en 1997, du président Abdalá Bucaram pour des raisons d’incapacité mentale ! Pas plus tard qu’en Septembre 2010, une mutinerie de la police a été maitrisée par les militaires venus au secours du président actuel: Rafael Correa.

Plus grand pays d’accueil de toute l’Amérique latine, la politique d’immigration de l’Équateur est très tolérante, que ce soit pour accueillir 1/2 million de réfugiés du voisin colombien ou pour offrir l’asile politique à Julian Assange, le célèbre fondateur de WikiLeaks.

Que vaut l’équipe de foot de l’Equateur 2014 ? Forces et faiblesses de la Tri

Les performances de l’équipe de foot de l’équateur sont peut médiatisées en France. En effet, les principaux joueurs de la Tri aux trois couleurs ( jaune, bleu et rouge) évoluent dans l’équipe nationale ou au Mexique voisin, deux championnats qui sont très éloignés de nos préoccupations européennes. Seul le milieu défensif Antonia Velencia est connu sur le Vieux Continent car il joue à Manchester United.

Cette équipe équatorienne fera vraisemblablement appel à des joueurs d’expérience comme Giovanny Espinoza (35 ans), Neicer Reasco (33 ans), ou les 2 ‘jeunes’ cadres de 32 ans : Edison Mendez et Walter Ayovi.

A noter que leur sélectionneur de nationalité colombienne: Reynaldo Rueda était sur le banc de l’équipe du Honduras lors de la dernière coupe du monde en 2010.

Les équatoriens ont participés pour la 1er fois à la phase finale d’une coupe du monde, lors de l’édition 2002. Réussissant à battre la Croatie grâce à un but d’Édison Méndez (qui devrait être présent en 2014), ils ont été éliminés dès le 1er tour suite aux 2 matches perdus contre l’Italie et contre le Mexique.

Récidive 4 ans plus tard : la Tri surprend tout le monde en 2006 en accédant aux huitièmes de finale de la CDM .  Il aura fallu un coup-franc de  David Beckam en forme pour arrêter leur épopée : match perdu contre l’Angleterre en terres allemandes sur le score de 1 à 0.

Le 15 Octobre 2013, la qualification des équatoriens leur permet d’accéder à leur troisième coupe du monde de leur histoire. Ils rencontreront les Bleus le 25 Juin au Maracana, le stade mythique de Rio.

Quelles chances pour l’Equipe de France contre cette équipe équatorienne ? Tout dépendra du résultat des 2 premiers matches contre le Honduras (15 Juin) et surtout contre la Suisse (20 Juin). Si l’on peut supposer une bonne entrée en matière des bleus, le 3éme match pourrait bien être celui d’un certain relâchement !

Notre pronostic : match nul à Maracana sur le score de 1-1…..à moins que la Tri arrive 1 heure en retard (*) au stade mythique de Rio !

Joke (*): Si en France on parle du 1/4h toulousain pour évoquer l’arrivée tardive à un rdv, les locaux parlent volontiers de’ l’heure équatorienne’ pour pointer du doigt une fâcheuse tendance à arriver vraiment très très tard à un rdv (parfois plusieurs heures !). Mais vu l’importance de l’événement pour toute une nation, nul doute que la Tri sera à l’heure à Rio pour en découdre avec les Bleus!

Info : lors du 1er match de la Tri (le 15 Juin contre la Suisse) un hommage sera certainement rendu à la mémoire de Christian Benitez, un international de 27 ans, mort d’un arrêt cardiaque le 29 Juillet dernier et devenu post mortem l’icône de toute une nation.